edito

Mai 2008

« Nous nous sommes souvenus pourquoi nous faisions ce métier-là ! »


« Nous nous sommes souvenus pourquoi nous faisions ce métier-là ! ». C’est en ces termes que Laurent Kong A Siou chorégraphe-assistant et danseur a conclu son compte-rendu de la soirée de représentation de « Si Je t’M » à Erlangen (Allemagne) le 13 avril 2008.
Le succès était au rendez-vous ce soir-là et sa satisfaction était celle du travail bien fait et du plaisir pris en scène.

Précédée par Christelle, Christine qui arrivait juste d’un excellent moment passé avec le groupe vocal Mikrokosmos, retrouvait toute l’équipe de « Contrepied » à St Pölten (Autriche) pour présenter une première Autrichienne le samedi 19 avril 2008 (durée 77’).
Après une pause bien méritée le dimanche, les représentations (version courte 57’) ont repris chaque matin à 10h pour les enfants et adolescents des établissements scolaires. La dernière représentation, qui a eu lieu le samedi 26 avril, fut digne de la première.


« C’est l’histoire de la vie, avec ses jeux et ses disputes, ses joies et ses combats. Bilan : le jeu d’une vie. »
NÖN - 21 Avril 2008 - « Black Blanc Beur » danse le foot jusqu’à nous faire agenouiller. TJ

Le mot de Laurent, qui commence ce texte, est pour moi le signe sous lequel nous avons fait cette troupe durant toute cette période.
La confiance de nos coproducteurs (Mimi Wunderer du théâtre die Bühne Im Hof à St Pölten, Leïla Cukierman du Théâtre d’Ivry- Antoine Vitez et Laurent Flamarion de la Ferme de bel Ebat à Guyancourt- St Quentin en Yvelines), la qualité, à la fois, des individus et de l’ensemble formé par l’équipe artistique et administrative ont été rares.
Les ingrédients sont toujours les mêmes, amour, travail, respect et confiance.

Il est à noter :

- l’apport supplémentaire que constitue la compétence nouvelle de François Kaleka, danseur depuis 6 ans dans la compagnie, qui a terminé des études d’ostéopathie, suivi de près par Laurent Kong A Siou qui lui débute le cursus.

- le travail de Laurent Vérité pour la création lumière

- le travail de Carole Rieussec et de Gino Favotti, qui 18 ans plus tard, sont repartis dans l’aventure avec la même sincérité et la même fraîcheur.

Arrivés à Roissy dimanche, nous avions une production pratiquement bouclée et une immense satisfaction humaine.

Bienvenue à Bee D, à Ciska, à Jackson, à Mathieu et à Andreas qui ont rejoint Lowriz, Laurent, François, Adilson, Valentine, Alfréda et Emilie dans la compagnie en faisant leur première création avec nous.
Je pense que ce spectacle, qui est une recréation, à la fois humoristique et bien ancrée dans la réalité du milieu foot populaire, va procurer beaucoup de joie à ceux qui le verront.
Merci à Christine Coudun pour son écriture, sa générosité et son opiniâtreté.


Longue vie au nouveau Contrepied dont la première Française est prévue du 9 au 19 octobre 2008 à Ivry-sur-Seine suivi du 4 au 14 novembre d’une série à Saint-Quentin-en-Yvelines (chez nous).

A la rentée nous aurons aussi le plaisir de présenter T’es Trois au théâtre national de Chaillot à Paris dans le cadre d’une programmation croisée avec le CND (Centre National de la Danse).

Ce métier devient bien plus difficile à faire : merci à la région Ile de France et la commission de la DRAC pour leur soutiens respectifs, merci également à la Ville de Trappes, à L’ACSE, à la mission ville 78, à la Caisse des Dépôts, au département des Yvelines et la CA de St-Quentin-en-Yvelines, à l’institut Marcel Rivière de la Verrière pour le volet soutien au processus de création et à la création.

Notre éloignement de la scène française durant ces derniers mois ne nous dispense pas de d’être solidaire des acteurs du spectacle vivant qui sont aujourd’hui exclus ou malmenés par l’absence d’un projet politique national pour l’art et la culture.




Les autres éditos :
- PARADOXE, le nouveau spectacle de Black Blanc Beur !
- AUTOMNE HIVER 2014 2015
- PRINTEMPS ETE 2014
- AUTOMNE HIVER 2013 2014
- PRINTEMPS ETE 2013
- AUTOMNE-HIVER 2012-2013 : B3 fait son cinéma !